burkina

Koudougou, Burkina-Faso, le 7/09/2008
  Salut à tous!
   Comment ça va? Et la famille? et les affaires?? On ne le dira pas assez, se saluer c'est primordial, et ici en afrique c'est incontournable sous peine de se faire rejeter!! Parmi les clichés que les gens ici ont de l'Europe, est "là-bas, ya pas bonjour!". On essaie de dire que c'est pas tout a fait aussi caricatural, mais on est forcés aussi d'admirer le sens de l'accueil ici, dans le bonjour comme le au revoir ici (même si ce n'est pas toujours par sincérité, mais plutot par habitude sociale). Les salutations sont longues, répétées, et on raccompagne toujours l'étranger qui quitte la maison, au moins jusqu'au bout de la rue. On se doit de prendre le temps pour celui qui vient rendre visite, sous peine d'avoir mauvaise réputation (la crainte de tout africain est de se faire exclure de la communauté). Pas de "désolé je suis occupé, speed, pas d'humeur etc...". Ce qui des fois porte atteinte à la sacro sainte liberté individuelle occidentale!!

Burkina_001__Medium_ Burkina_118__Medium_ Burkina_007__Medium_ Burkina_129__Medium_ 

    Les nouvelles de notre côté? Eh bien ça va, ça va tres bien même, heureux de profiter de ces derniers jours sur le continent. Heureux de sentir ce soleil chaud, cette terre rouge ocre à l'odeur si caractéristique... Enchantés de découvrir le pays pour la première fois dans la verdure, en pleine saison des pluies, alors que Burkina rimait avant dans notre esprit avec sécheresse. Le temps est plus humide que lors de nos deux précédents voyages, les moustiques, de ce fait, plus nombreux!!

Burkina_019__Medium_ Burkina_022__Medium_ Burkina_038__Medium_

     On est bien arrivés à Koudougou (3ème ville du Burkina), chez Bertrand, alias Bertche, l'Africo-flamand. Ce fils de Bray-Dunes qui a trouvé son bonheur ici depuis plusieurs années, loin du froid et de la mer aussi. On sait pas ce qui lui manque le plus... à part Brigitte et toute la famille restée la haut. Il va bien et vous salue! Ca fait maintenant depuis fin 2002, avec quelques intermittences, qu'il est ici. Après des années passées en brousse à Nouna à enseigner la technique, il est de retour dans la civilisation, ici à Koudougou en tant que patron!! Eh oui, on change de niveau de vie, de standing!! Donc ici, il dirige le centre de tri de friperie "Toum Song Taaba" (ça veut dire "travailler pour s'entraider", en Moré, la langue du coin), un projet du Relai (emmaus) et d'une ONG burkinabé, l'OCADES, qui emploie une centaine de personnes, avec salaires corrects (pour l'économie locale) et couverture sociale (et autres avantages).

Burkina_146__Medium_ Burkina_149__Medium_ Burkina_152__Medium_

Donc certains de vos vêtements, donnés au Relai en France ont peut être atterri pour être triés et conditionnés ici à Koudougou et être dispatchés sur les marchés du pays. Bien sur, il y a débat sur la finalité de l'activité des friperies... Faire de l'argent avec des vêtements donnés...Mais le but n'est pas de faire du fric pour payer des dividendes mais de favoriser le développement en créant de l'emploi. Les bénéfices de l'activité sont réinjectés pour soutenir des projets de développement (par une activité économique et non par l'assistanat). Par ailleurs, on dit aussi que la fripe tue l'activité cotonnière locale. A voir... Question de niveau de vie. Le tissage traditionnel coute cher. Donc les burkinabés se tournent vers la fripe pour se vêtir. Surtout que l'on peut trouver des trucs pas mal du tout, pas que des tee-shirts troués!!

     Sinon on a eu l'occasion de se balader dans Koudougou, de se perdre dans son beau marché tout neuf. On a pu aussi aller sur eul' capitale, Ouagadougou à 1h30 de route, pour passer la soirée et aller voir les "étalons". Ce ne sont pas des animaux, mais bien l'équipe nationale de football du Burkina qui recevait la Tunisie en match qualificatif pour la coupe du monde et la Coupe d'Afrique des Nations 2010. Elise est une fana de foot (pour ceux qui ne savent pas). Donc on a tous accepté de l'accompagner. Un match peu décevant sur le plan de l'action, mais seul le résultat compte, 0-0 avec une qualification en vue pour les Etalons... Et de toute façon, le spectacle était dans les tribunes!!

Burkina_133__Medium_ Burkina_139__Medium_ Burkina_138__Medium_

     Bertrand nous a emmené faire un tour dans le quartier de Ouaga 2000, une ville nouvelle en periphérie de la capitale, voulue par le président dictateur Blaise Compaoré. Un ensemble indécent de baraques énormes, de palaces, de monuments gigantesques et de routes à 4 voies magnifiquement goudronnées alors que peu empruntées. Au bout de cet ensemble à vomir se trouve le nouveau palais du président, énorme, situé en pleine brousse, avec un jardin immense. On est révoltés devant tant de richesses accumiulées sur le dos d'un des pays les plus pauvres de la planete (dans les 5 derniers)...

Burkina_050__Medium_ Burkina_035__Medium_ Burkina_039__Medium_

     L'apres midi fur passée au village de Réo, chez Blandine et Rigobert, des amis. A déguster du succulent porc cuit au four (la spécialité locale) et à se protéger de la chaleur sous les manguiers. La fraicheur de la fin de journée nous a quand même permis d'aller découvrir un ensemble de maisons traditionelles Gourounsi (l'ethnie qui habite la région)

  Burkina_077__Medium_ Burkina_072__Medium_ Burkina_070__Medium_ Burkina_094__Medium_

     Voili pour ces quelques jours ici. Demain, direction la brousse, chez nos amis de Nouna, à 190 km de piste d'ici vers le Mali. Pascal et les griots, que certains d'entre vous connaissent par le CD de musique que Bertche a produit et vendu en France pour les aider. Donc une semaine d'immersion dans la culture africaine authentique, après au moins 6h de bus. On ne sait pas comment la saison des pluies a abimée la piste. Enfin ça va aller... Bassité (ya pas de problème!!)!

Burkina_182__Medium_

     Donc le blog restera calme pendant cette période. On sera quand même joignable par le portable (pour ceux qui ont le numéro!!). Eh oui, la civilisation arrive à grand pas, même ici...

     Pour ceux qui veulent se repérer dans l'espace et voir où on en est, voici une carte de l'Afrique de l'ouest, et les repères bleus sont nos points de passage...


Agrandir le plan

  à bientot (on est à J-10 !!)